Compte rendu de l’audience avec la Garde des Sceaux

28 août 2019
jeudi 5 septembre 2019
popularité : 12%

Le Mercredi 28 août 2019, dans le cadre d’une audience de rentrée, la FSU Justice composée du SNPES-PJJ et du SNEPAP, a rencontré la Garde Des Sceaux, Madame Belloubet et son actuel conseiller social, Monsieur Heuman.

Alors que le dossier de la réforme des retraites risque d’être la prochaine lutte sociale, la FSU Justice tenait à rappeler ses inquiétudes et celles de agents publics quant au projet tel qu’il a déjà été présenté et ce, malgré les annonces présidentielles des semaines précédentes visant à minorer les effets de la réforme sur les droits des agents. Ces inquiétudes sont accentuées par la forte incertitude quant au montant des pensions, en raison de la variation possible de la valeur du point ; variation au bon vouloir du gouvernement, comme le dit l’expression consacrée, « liée à la bonne santé de l’économie ».
De manière globale, la FSU, dénonce la perte de la solidarité générationnelle, au profit de la cotisation individuelle, chacun.e pour sa situation personnelle. Les agents de la Fonction publique, devront renoncer au calcul des pensions sur les six derniers mois et en intégrant à la pension des primes très inégales, au ministère de la Justice notamment, le gouvernement engage mécaniquement une baisse importante du niveau des pensions.
Enfin, dans un ministère majoritairement féminin, des grandes inquiétudes sont exprimées chez nos collègues concernant les propositions sur les droits familiaux, les pensions de réversion…les femmes étant les bénéficiaires principales de ces dispositifs. Tout renforcement du lien entre pensions et carrières professionnelles les pénalise donc plus fortement, comme l’ont déjà démontré les réformes précédentes. Ce qui est proposé dans le rapport Delevoye, la pension dépendant uniquement des cotisations versées, donc de la somme des rémunérations tout au long de la vie, sera très défavorable aux femmes tant que dureront les inégalités de salaire, de carrière et de partage des tâches parentales entre les hommes et les femmes.
La Garde des Sceaux a profité de notre intervention pour nous annoncer que seront mis en place prochainement des groupes de travail sur cette question au sein du ministère de la Justice. La FSU Justice y prendra toute sa place afin de défendre l’intérêt collectif, quels que soient la fonction et le lieu d’exercice des agents.
Lire la suite...http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/comp...


Documents joints

PDF - 648.9 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois