LE SEGUR POUR TOUTES ET TOUS : LA LUTTE CONTINUE

mercredi 27 juillet 2022
popularité : 3%

La grève du 23 juin, à l’appel du SNPES/PJJ/FSU a été suivie par une majorité d’adjointes et d’adjoints administratifs. L’AG nationale en visio-conférence que nous avons organisée le jour même a démontré que la colère et l’envie de continuer ce combat était juste et légitime. Faut-il rappeler qu’aucune lutte n’est gagnée d’avance ? "Ceux qui luttent, ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu." Berthold Brecht, poète et dramaturge allemand du XXème siècle.

Dès l’annonce du décret du Ségur de la PJJ, sous forme de complément indiciaire de traitement, soit + 49 points d’indice, par le décret du 28 avril 2022, nous n’avons eu de cesse, dans la recherche d’une intersyndicale la plus large possible, de réclamer la même revalorisation pour toutes et tous, sans aucune exception. Le SPJJ/UNSA s’est inscrit dans ce mouvement. La question salariale est un sujet crucial dans cette période d’inflation importante. Par ailleurs, l’égalité de traitement est pour nous tout aussi fondamentale dans un contexte où la DPJJ et le gouvernement tendent à diviser et à cliver les salarié.es et les personnel.les en général. Un front uni et combatif est nécessaire pour opposer une véritable résistance et poser une revendication collective forte.

Pour le SNPES/PJJ/FSU, l’appel à la grève, la pétition, les AG nationales, les lettres ouvertes des collectifs d’AA, la création de nouveaux collectifs d’AA, mais aussi d’infirmier.ères, et la lettre ouverte des formateurs.trices démontrent que la revendication portée dès le départ par l’intersyndicale d’un Ségur de la PJJ pour toutes et tous est très largement suivie par les personnels, tous corps confondus.

Nous sommes à plus de 4000 signatures de la pétition, du jamais vu à la PJJ.

Pour le SNPES/PJJ/FSU, le combat continue. Avec plusieurs collectifs territoriaux ou régionaux, nous ne lâcherons pas tant que le ministère ne proposera pas une réécriture du décret.
Deux mois après le début de la mobilisation un certain nombre d’actions se sont mises en place avec le soutien du SNPES-PJJ/FSU : des AG sur différentes régions, demandes d’audiences en DIR, refus des AA d’effectuer des tâches hors de leurs missions et fiches de postes, l’élaboration d’un manifeste clair en cours d’élaboration sur la base des écrits des collectifs.

La mobilisation a déjà permis de poser la question des missions des personnels administratifs au centre des enjeux et des négociations. Mais nous sommes loin du compte. Le plan de requalification des personnels de catégorie C en B est largement insatisfaisant pour les AA de la PJJ notamment. Nous l’avons dénoncé et avons réclamé un plan de requalification pour tou.tes les professionnel.les en poste pour la PJJ. Cette revendication doit continuer à être portée le plus massivement possible. Tous les leviers que nous pourrons activer seront utiles pour cela.

Lire la suite.....http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/seg...


Documents joints

PDF - 186.6 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@mailo.com

Agenda

<<

2022

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois