Lettre ouverte d’un collectif d’adjoint.es administratifs.ves du Grand Nord

lettre ouverte rédigée par un collectif d’Adjoint.es administratifs.ves du Grand Nord, réuni.e.s en assemblée générale syndicale le 6 mai à Béthune puis en assemblée générale régionale le 20 mai à Arras. C’est l’émanation d’un travail collectif qui démontre l’importance du travail réalisé par ce corps de métier particulièrement mal traité par l’administration depuis plusieurs années et le scandale de leur exclusion du Ségur du social.
jeudi 2 juin 2022
popularité : 3%

Lettre ouverte des Adjoints-es Administratifs-ves du Grand Nord

À Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux
À Madame la Secrétaire Générale du Ministère de la Justice
À Madame la Directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse
À Monsieur le Directeur Adjoint de la Protection Judiciaire de la Jeunesse

MERCI QUI ?

À cette question, nous vous donnons tout de suite la réponse, ce sont nous, les Adjoints-es Administratifs-ves de la PJJ. Pourquoi ? Eh bien on va vous le dire...

Parce que nous faisons partie des personnels exclus du Complément de Traitement Indiciaire d’un montant de 183,00€ net/mois, à l’instar des infirmiers-ères, des directeurs-trices de service, des secrétaires administratifs-tives et des agents-es exerçant en DT, en DIR, au PTF ou à l’ENPJJ.

Plusieurs adjointes administratives travaillant en unités de la PJJ du Pas-de-Calais ont alors fait part de leur mécontentement lors d’une assemblée générale syndicale qui a eu lieu début mai.
Suite à cela, et à l’initiative de ces mêmes collègues, nous nous sommes réunis-es il y a quelques jours, bien plus nombreux-ses et également rejoints-es par des adjoints-es administratifs-ves du Nord, et avons décidé de vous adresser ce courrier.

Tout d’abord, exercer à la PJJ c’est exercer dans un établissement médico-social, et les personnels dont la majeure partie de leur mission est dédiée à la fonction éducative peuvent ainsi bénéficier du CTI décidé dans le cadre du Ségur de la santé concernant la filière sociale et éducative. Une nouvelle fois, nous constatons que la DPJJ et le Secrétariat Général du Ministère de la Justice ne sont pas capables de défendre l’intégralité de ses personnels et préfèrent comme d’habitude les diviser par la mise en place de critères subjectifs.

Tous-tes les agents-es de la PJJ ne concourent-ils pas aux missions d’accompagnement des jeunes en difficulté, quels que soient leur lieu d’exercice, leur fonction ou leur filière, qu’ils-elles soient titulaires, stagiaires ou contractuels-les ?

Lire la suite de la lettre ouverte.....http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/snp...


Documents joints

PDF - 198.2 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@mailo.com

Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois