mercredi 22 septembre 2021

APPEL du collectif national des professionnel.le.s de la justice des enfants et des adolescent.e.s : Pour une autre protection judiciaire des enfants, nous vous appelons à vous rassembler partout en France le jeudi 30 septembre 2021

Le collectif national des professionnel.le.s de la justice des enfants et des adolescent.e.s en appelle au rassemblement des professionnels le jeudi 30 septembre 2021, jour de l’entrée en vigueur du Code de la Justice Pénale des Mineurs, pour rappeler les difficultés présentes et à venir posées par ce nouveau texte et réaffirmer la nécessité d’une justice des enfants protectrice et éducative.
Vous, professionnel.le.s, de l’enfance et l’adolescence, qui chaque jour répondez aux besoins des enfants et de leurs familles, savez combien ce texte n’offre aucune perspective positive dans l’accompagnement des jeunes.
Vous, parents et citoyen.nes, qui êtes préoccupé.es par l’avenir de vos enfants, sachez que ce texte aggravera la situation des enfants en danger.
Avec ce nouveau texte, le Gouvernement impose, sans avoir écouté les revendications portées par le collectif, un texte qui renforce une idéologie sécuritaire et gestionnaire entérinant une politique pénale toujours plus expéditive et répressive.

Nous le savons tous et toutes, les difficultés de la justice des enfants ne sont pas liées au texte de l’ordonnance de 1945 mais bien au manque récurrent de moyens alloués à la justice et au secteur de l’enfance depuis plusieurs décennies.
Aujourd’hui, tous les secteurs de l’enfance, de la justice, du social et du médico-social souffrent d’un manque de professionnel.le.s formé.e.s et de lieux d’accueil permettant l’effectivité des décisions prises et un accompagnement de qualité.
Aujourd’hui, la situation est telle que les professionnel.le.s ne peuvent plus collaborer les un.e.s avec les autres. La gestion de l’urgence fait perdre tout sens aux décisions judiciaires et au travail éducatif qui en résulte. Elle ne permet plus aux enfants et à leurs familles de comprendre la décision et la portée des actes jugés.
Le contrôle, la répression ne sont pas des leviers pertinents pour agir sur l’ensemble des difficultés rencontrées par les jeunes et leurs familles.
Le CJPM n’est pas la réponse attendue des professionnel.le.s laissé.e.s pour compte des décisions politiques. Les inquiétudes sont profondes et les attentes d’autant plus fortes que les carences devenues endémiques de la justice des enfants risquent d’aggraver les difficultés.
Depuis le premier jour, nos institutions, leurs représentations syndicales et les associations impliquées demandent une autre justice pénale des mineurs au sein d’un Code de l’Enfance, en étant force de propositions pour une justice adaptée aux enfants et aux adolescent.e.s .

Lire la plateforme commune des professionnels de la justice des enfants et des adolescents : (http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/pro...).

Pour une autre protection judiciaire des enfants, nous vous appelons à vous rassembler partout en France le jeudi 30 septembre 2021

Lieux de rassemblement à déterminer avec vos barreaux/sections locales.

Lire l’appel du Collectif justice des enfants....http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/appe...


Articles les plus récents

vendredi 24 septembre 2021

SNPES-PJJ/FSU Auvergne : Compte rendu du Comité Territoriale de la PJJ d’Auvergne du Mercredi 22 septembre 2021

Le SNPES-PJJ/FSU Auvergne a tout d’abord voulu souligner à la Directrice Territoriale que ce comité territoriale est convoqué 8 jours avant l’application du Code de la Justice Pénale des Mineurs. Tenir cette instance dans ce contexte interroge les intentions de la direction territoriale alors que les (...)

vendredi 24 septembre 2021

SNPES-PJJ/FSU ILE DE FRANCE : APPEL A LA GRÈVE ET A LA MOBILISATION LE 30 SEPTEMBRE 2021 CONSTRUISONS COLLECTIVEMENT LA RÉSISTANCE POUR UNE JUSTICE DES MINEURS PROTECTRICE ET ÉMANCIPATRICE

Le 30 septembre prochain le CJPM sera mis en oeuvre dans les tribunaux puis dans les différents services de la PJJ.
Quelle place restera-t-il à notre valeur essentielle de travail qu’est la primauté de l’éducatif sur le répressif ? Pouvons-nous encore penser notre travail en dehors de mesures de plus (...)

vendredi 24 septembre 2021

SNPES-PJJ/FSU Sud Est : Déclaration préliminaire au Comité Technique Inter Régional du 20 septembre 2021

Monsieur le Directeur Interrégional, Marseille, le 20 septembre 2021 Monsieur le Président du comité technique, Monsieur l’animateur du dialogue social du sud-est, Monsieur le cogérant de la formation continue inter régionale, Monsieur le garant du bon déroulement et de la gestion des carrières du (...)

jeudi 23 septembre 2021

Le nouveau visage de la justice pénale des enfants - Revue de la Ligue des Droits de L’homme "Droits & Libertés" N° 194 de Juin 2021 -

En septembre 2019 (1), je vous brossais le portrait annoncé de la future justice pénale applicable aux enfants. Un an et demi après, nous sommes face à sa nouvelle anatomie (2). Un autre personnage est désormais face à nous, beaucoup plus rigide. Sa vêture est la même, mais rationnalisée. Le rôle de (...)

mardi 21 septembre 2021

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FSU : " Fonction publique : l’échec d’une politique salariale"

Lors de la conférence salariale, très peu de choses ont été annoncées :
dans l’immédiat, la ministre a annoncé qu’au 1° octobre, l’indice minimum passerait à 340 (et non à 337 comme ce qui avait été annoncé en juillet dernier). C’est un ajustement à la progression du SMIC, ce qui évite la mise en place d’une (...)

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois